Circulation et appropriation des savoirs des « sciences affectives » dans l’éducation

Ce séminaire s’intéressera à la façon dont les connaissances issues des recherches sur les émotions, en plein essor depuis une vingtaine d’années, circulent et affectent les pratiques dans le champ de l’éducation.

En s’appuyant en particulier sur les travaux de Merzagora (2017), de Merzagora Mignan et Rodari (2015), et sur la théorie de l’activité (Engeström, 1987 ; 2011), nous examinerons différents dispositifs existants pour mieux comprendre, connaître et réguler les processus émotionnels.

L’objectif de ce séminaire est également de questionner l’utilité sociale des travaux de recherche, leur appropriation par les acteurs de l’écosystème éducatif et de contribuer plus largement à la réflexion sur le « contrat sciences-société » (Barré, 2017).

- 9 décembre 2020 : Pascale Haag (EHESS) et Stéphanie Dubal (CNRS) – Introduction

- 13 janvier 2021 : Matteo Merzagora (association TRACES et Espace des Sciences Pierre Gilles de Gennes, ESPCI Paris | PSL) – Esprit maker et relation au savoir : l’exemple du Tinkering studio (San Francisco) et des Ateliers de créativité technique (TRACES - ESPGG, ESPCI Paris | PSL)

- 10 février 2021 : Macarena Celume (université de Paris, CRI, LaPEA) – Le rôle de la prise de perspective dans la drama-pédagogie pour le développement des compétences socio-émotionnelles et de la pensée créative à l’école

- 10 mars 2021 : Richard Emmanuel Eastes (université de Genève) : Les jeux de discussion : des outils pour comprendre et se comprendre.

- 14 avril 2021 : Nawal Abboub (ENS, DEC) : [titre à venir]

[la suite du programme sera communiquée ultérieurement]

Copyright © laboratoire Bonheurs 2020

Envoyer un message